Comment faire un poulet basquaise ?

Facile, pleine de soleil et de saveurs, la recette du plat poulet basque garantit un repas réussi avec du poivron et du piment! Ce plat , qui nous vient du Pays basque, utilise deux des produits les plus célèbres de la région : le jambon baïonnette et le piment d’Espelette. La recette est très simple. Mais pour que ce soit encore mieux, nous avons révélé notre petit secret…

Le secret d’une bonne basquaise de poulet

> Le secret des recettes du plat poulet basquaise réside dans la sauce dans laquelle il est cuit. Il s’agit de la “piperade”, une recette autonome qui est délicieuse servie en accompagnement ou tout simplement froide en guise d’apéritif. Mais ce n’est pas la question ! Revenons à notre recette de poulet basque.
> La cuisson des recettes dans cette sauce très aromatique à base de tomates, de poivrons, d’ail et de jambon de Bayonne lui donne une saveur unique.
> Pour que les recettes soit encore meilleure, choisissez soigneusement vos ingrédients : un poulet de qualité élevé en plein air, un jambon bien assaisonné, des tomates biologiques mûres et gorgées de soleil, du poivron, et vous obtiendrez le meilleur des deux mondes.

Comment préparer un bon poulet basque ? Recette

Temps de préparation dans la cuisine et de cuisson des recettes .

30 minutes Ingrédients

Pour 4 personnes :
– 1 poulet fermier
– 300 g de jamb jamb jamb jamb de Bay en tranches ép ép ép ép ép ép ép en tranche

– 2 oignons finement hachés
– 2 gousses d’ail
– 12 cl vin blanc
– 1 bouquet garni
– huile d’olive
– poivre, sel

marmite

Recette traditionnelle de poulet basque

ÉTAPE 1 : Coupez le poulet dans la cuisine en morceaux, le jambon en cubes, l’oignon et l’ail finement. Hacher finement les poivrons.

ÉTAPE 2 : Lavez bien et pelez les tomates, coupez la peau après les avoir plongées dans l’eau bouillante pendant 20 secondes puis dans l’eau très froide pendant le même temps. Ensuite, coupez-les en cubes.
Vous pouvez également utiliser des tomates pelées entières en boîte.

ÉTAPE 3 : Faites revenir l’oignon, l’ail et les poivrons hachés dans une casserole dans 2-3 cuillères à soupe d’huile chaude pendant environ 5 minutes. Ajouter les tomates et assaisonner avec du poivre. Couvrez et laissez cuire pendant 20 minutes.

ÉTAPE 4 : Dans une autre casserole ou poêle, faites frire les morceaux de poulet dans l’huile d’olive assaisonnée de sel et de poivre. Puis les ajouter aux légumes.
Couvrez, ajoutez le bouquet garni et le vin blanc et faites cuire pendant 35 minutes.

ÉTAPE 5 : Servez avec du riz, des pâtes fraîches ou des pommes de terre à la vapeur.

Pour réussir le poulet basquaise, les conseils ++ de la rédaction

Attention, le jambon de baïonnette est déjà salé, utilisez donc le sel avec précaution ! Sinon, la sauce basquaise vous donnera très soif… Le vin blanc est facultatif, vous pouvez sauter cette étape. Vous pouvez le remplacer par du bouillon de poulet ou simplement de l’eau. Vos tomates ne sont pas assez mûres ou vous avez peur de leur acidité ? Ajoutez du sucre à la sauce et vous avez terminé.

Poulet basquaise facile

Pour vous faciliter la vie, utilisez de petites astuces. Économisez du temps et du stress.

Ce n’est pas la saison des tomates ou vous n’avez pas le temps de les éplucher ? Utilisez des tomates pelées en conserve de bonne qualité. Si nécessaire, ajoutez une cuillère à café de purée de tomates.
Choisissez des surgelés : poivrons, oignons et tomates qui sont déjà pelés, coupés et prêts à cuire. Il y a même un mélange de légumes pratique pour les beignets !
Faites découper votre poulet par votre chef ou achetez-le pré-coupé !
Préparez-la la veille ! Le poulet basque réchauffé est encore meilleur.

Que servir avec le poulet basquaise ?

Le meilleur plat pour accompagner le poulet basque est le riz. Du riz blanc, très simple, à façonner dans un petit bol pour former un joli dôme sur les assiettes. Ce riz peut être accompagné d’oignons frits.
Vous pouvez aussi changer un peu la tradition et servir le poulet basque avec des patates douces, une purée de panais ou de butternut, du boulgour, du millet ou du quinoa.